Share to Facebook Share to Twitter Share to Google Plus

médiations culturelles

Visite commentée de l’exposition KAlSi3O8 dans l’ancienne église du Noirmont comprenant un atelier de création libre avec la terre

Contact mediation

 

Nous accueillons les groupes afin de les accompagner dans la découverte des œuvres créées pour l’occasion autour du thème de la terre. Celle-ci est axée sur l’échange des impressions, des commentaires. Un dossier est à disposition.

Les visiteurs s’exercent à la technique du modelage avec de la terre. Durant l’exposition, 500kg sont à disposition libre du public. Les objets restent et sèchent dans l’église. Au fur et à mesure que l’été passe, ceux-ci élargissent les œuvres exposées !

L’atelier de création libre est axé sur le courant pédagogique cher à Piaget du constructivisme; travailler ensemble demande de l’organisation, de la coopération et de l’attention aux autres. Chaque groupe expérimente le sens du toucher, se salit les mains, perçoit le volume (tabliers à disposition). Ensemble, les participants développent une idée, partent du concret, inventent et finalement réalisent aussi rapidement que la terre le permet un volume, une œuvre. Cet exercice –hors compétition– met en valeur ce qui pourrait être perçu comme malhabile, car il le replace dans un ensemble. Par la pratique, le groupe aborde les questions « qu’est-ce que je ressens quand je réalise manuellement une idée » ? Comment réagit cette matière ? Elle sèche, elle se craquèle, elle tombe en morceaux... Mais surtout, elle devient le départ d’un ensemble que d’autres continueront. En définitive, le groupe-créateur n’est pas propriétaire de l’objet, car à la fin de l’exposition, la terre est recyclée. Nous ne sommes pas non plus propriétaire de ce que nous croyons être « notre terre ».

L’artisanat est un des grands défis d’aujourd’hui, par la mise en valeur du soin à l’objet, de l’apprentissage. Ce que sait la main est étonnant, ce qu’elle est capable d’apprendre, par la répétition, est gratifiant. Etre intelligent et pas seulement avec la tête.

« Une société qui méprise ainsi le travail bienfait, dans laquelle bien travailler avec les mains devient de moins en moins possible ne peut que partir à la dérive... la relation entre la main et l’esprit réalise l’essence d’Homo Faber, » Richard Sennet (Ce que sait la main, la culture de l’artisanat, Albin Michel, 2010)

 

Public : ces activités sont destinées aux classes des écoles
• durant les deux dernières semaines de scolarité (du 23 juin au 4 juillet 14), sur réservation.
• à la rentrée scolaire, jusqu’au 21 septembre, sur demande.
Durée : visite de l’exposition, env. 30min et modelage, env. 1h
Coût : CHF 140.–/groupe de 10-12 pers.

Vous avez trouvé une coquille ? S’il vous plaît, sélectionnez-la et appuyez sur Ctrl + Entrée.
FaLang translation system by Faboba