Share to Facebook Share to Twitter Share to Google Plus

Jeudi 8, vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 mai 2014

Location :
Sportissimo 032 953 11 31

Joseph Haydn (1732-1809)

Joseph Haydn a probablement été le plus agréable, le plus chaleureux et le plus gai de tous les compositeurs. Il était constamment à l’affût de petites plaisanteries, s’amusant d’un rien et de lui-même et cette disposition se retrouve dans toute sa musique. Ne parle-t-on pas de lui en l’appelant le «bon papa Haydn»?

 

La Missa in tempore belli (Paukenmesse)

La Missa in tempore belli de Haydn figure en tête du groupe des six messes latines constituant avec les oratorios La Création et Les Saisons l’œuvre tardive du compositeur et appartenant sans le moindre doute au nombre de ses meilleures compositions. La «Messe en temps de guerre» reflète la situation politique de l’Autriche en 1796 à la veille de l’entrée des armées de Bonaparte. Les événements guerriers qui menacent trouvent leur expression acoustique dans les fanfares de trompettes et les marquants roulements de timbales. C’est à ces derniers que la messe doit aussi son nom de «Paukenmesse».
Cette œuvre a pour vocation d’inspirer la paix.

Gabriel Fauré (1845-1924)

Gabriel Fauré est un compositeur qui a marqué son époque, mais aussi le renouveau de la musique française. Fort d’une centaine de mélodies, il s’est également frotté à la musique religieuse, a été organiste, et a dirigé le conservatoire de Paris. Il est reconnu pour son génie harmonique, entre autres talents.

Le Cantique de Jean Racine

C’est à 19 ans que Gabriel Fauré écrivit cette belle musique, sur un texte de JeanRacine, qui est une traduction d’une prière latine récitée pendant les matines.
A paroles apaisantes, musique apaisante...

Le Chœur Echo des Sommêtres - Le Noirmont

L’Echo des Sommêtres, dirigés par Pascal Arnoux, a eu l’occasion de se produire de nombreuses fois dans la région, mais également à Vienne, Québec, Vérone et Florence lors de voyages inoubliables.
Depuis quelques années, le chœur présente à son fidèle public des œuvres majeures du répertoire classique: «Le Gloria» de Vivaldi, «La Petite Messe solennelle» de Rossini, «Les Carmina Burana» de Orff, «La Messa di Gloria» de Puccini, «Le Requiem» de Mozart, «Le Messie» de Haendel.

Ces œuvres ont nécessité un travail exigeant, basé sur la technique vocale et l’équilibre des voix. Les chanteurs ont toujours voulu transmettre un message empreint d’une grande émotion.
Cette année, l’Echo des Sommêtres aura le plaisir d’interpréter deux «monuments»du répertoire pour chœur et orchestre:

Le «Cantique de Jean Racine» de Gabriel Fauré et
La «Missa in tempore belli» (Paukenmesse) de Joseph Haydn
Le Chœur sera renforcé pour l’occasion et réunira plus de 100 interprètes du Jura et d’ailleurs.

 

 

Pascal Arnoux

Directeur

Pascal a étudié le piano et la trompette très tôt (Visoni/Ditisheim et Fleury). Il a obtenu des diplômes d’initiation musicale et d’enseignement du solfège au Conservatoire de Delémont, puis un diplôme de direction auprès de la Fédération jurassienne de Musique. Pascal a notamment joué (trompette) avec l’Orchestre de Chambre de Soleure (Nabucco), et chanté avec Opus Chœur de Chambre (Agudin). Il intervient régulièrement dans différents festivals de musiques chorales et instrumentales en qualité d’expert de l’Union suisse des Chorales (USC). Il enseigne actuellement la musique dans différentes écoles des Franches-Montagnes. Pascal est directeur de « l’Echo des Sommêtres » depuis de nombreuses années et a créé deux chœurs d’enfants.

 

Cécile Moser

Soprano

Depuis toujours intéressée par divers univers musicaux, Cécile Moser bénéficie d’une formation éclectique. Après des études de flûte traversière couronnées par l’obtention d’un diplôme d’enseignement à La Chaux-de-Fonds puis d’un diplôme de concert à la Haute École de musique de Zurich auprès de Maria Goldschmidt, elle termine son diplôme d’enseignement du chant au Conservatoire de Neuchâtel, dans la classe de Jeanne Roth. Elle se perfectionne encore auprès de professeures de chant telles Janet Perry à Berne ou Antoinette Faes à Fribourg. Tout en se consacrant depuis lors à l’enseigne- ment (flûte, chant et chœur d’enfants) à l’École de musique de Delémont, elle complète sa formation par des études de direction chorale menées au Conservatoire de Fribourg avec Laurent Gendre. Elle a été à la tête du Chœur Caecilia des Brenets pendant dix ans jusqu’en décembre dernier.

 

Isabelle Gueissaz

Mezzo-soprano

Isabelle étudie professionnellement le chant à l’Académie Suisse et Pédagogie musicale. Elle travaille actuellement auprès d’Éliane Geiser à Bienne. Elle s’est produite lors de divers concerts notamment le «Gloria» de Vivaldi, «Les Noces de Figaro» et «Le Requiem» de Mozart. Isabelle est également directrice de chœur. Depuis peu, elle forme avec Jacques Chételat (basse) le duo «Oxybar», duo lyrique dans lequel ils abordent un répertoire varié allant du baroque aux musiques actuelles.

 

Daniel Issa

Ténor

Né à Sao Paulo et diplômé d’architecture et urbanisme à l’Université de cette ville, Daniel commence ses études de chant au Brésil, et les poursuit à la Schola Cantorum Basiliensis et à la Musikhochschule de Lucerne auprès de Peter Brechbühler. Masterclasses avec Andrew King, Shermann Lowe, Hans Peter Blochwith, Ion Buzea et Margreet Honig. Daniel a tenu des rôles importants dans de grandes productions scéniques, «Les Noces de Figaro» (Mozart), «FairyQueen» (Purcell) entre autres. Puis comme soliste: «Passion selon St Jean» (Bach), «Messie» (Haendel), «Les Noces» (Stravinsky). Il s’est produit sous la direction de nombreux chefs, Facundo Agudin notamment, en Suisse et à l’étranger. Daniel Issa a réalisé plusieurs enregistrements pour de célèbres labels.

 

Jacques Chételat

Basse

Jacques Chételat est assurément une basse profonde. Il a suivi les cours de Theresa Klenzy, de Bruno Corti et de Lisandro Abadie, suivi des masters classes et chanté en qualité de choriste ou de soliste sous des directions prestigieuses, Corboz, Bloschwitz, Siranossian, Agudin, Krüttli et d’autres, en concert et à l’opéra. Il s’est également produit dans des récitals de mélodies françaises. Il est la voix masculine d’Oxybar, un duo lyrique au répertoire hétéroclite qui prend un bel essor en Suisse et en France voisine. Variant les plaisirs, il pratique la direction chorale, la mise en scène, la composition et l’arrangement musical.

 

Georges Cattin

 

Etude du piano dès l’âge de 7 ans. Diplôme d’orgue dans la classe de Benoît Berberat au Conservatoire de Delémont. Organiste titulaire aux Bois de 1983 à 2012. Joue actuellement à Delémont (Saint-Esprit) ainsi qu’à l’Institut du Christ-Roi aux Côtes. A publié entre 1992 et 1999, l’inventaire en trois volumes (1300 pages) des Orgues et organistes du jura, travail honoré du Tuyau d’or de l’association «Connaissance et pratique de l’orgue» (Montpellier). Rédacteur adjointentre 1997 et 2012 de la revue organologique romande «L’orgue», paraissant à Lausanne. Donne régulièrement des concerts en tant que soliste ou avec le concours d’instrumentistes ou de chanteurs. Accompagnateur attitré du chœur «Echo des Sommêtres» du Noirmont avec lequel il a interprété ces dernières années plusieurs pages importantes des répertoires baroques et romantiques. Membre de la commission cantonale des orgues et du comité «Cultura-Bellelay». Président de l’association culturelle franco-suisse «Hommes et terroirs au Clos du Doubs». Professionnel de l’horlogerie, Georges Cattin est également actif dans le domaine de l’histoire des sciences. Il a publié en 2006 un ouvrage sur les Centrales électriques jurassiennes. Des tractations sont actuellement en cours pour installer ses collections de machines d’horlogerie et d’objets électrotechniques dans des espaces plus valorisants, au Noirmont et à Saint-Imier.

 

Vincent Boillat

Percussion

Vincent est diplômé du Conservatoire de Musique de La Chaux-de-Fonds. Il se perfectionne sur la batterie avec Alain Tissot. Champion suisse de percussions classiques en 1999, il joue dans différentes formations jazz et classiques. Vincent a monté son propre groupe de Jazz’n groove(Vincent Boillat Trio) puis a créé Grand Reportage Ensemble avec Jérôme Corréa et Olivier Nussbaum. Ils ont notamment représenté la Suisse au festival international de Jazz de La Havane (Cuba). Leur 2e album est un best-seller du label tessinois Altrisuoni. Vincent a participé en 2010 à une centaine de concerts avec son groupe itinérant, sur différentes scènes européennes. Il a joué sur une vingtaine d’albums et musiques de film. Les musiques interactives et improvisées sont le terrain de jeu favori de Vincent.

 

Maurice Bernard

Trompette

Trompettiste éclectique et passionné, Maurice possède un diplôme d’enseignement du Conservatoire de Bienne, un diplôme de concertiste du Conservatoire supérieur de Zurich, et a reçu le 1er prix du concours «Kiwanis-club Internatio- nal » à Zurich. Professeur de trompette à l’Ecole de Musique du Jura bernois, Maurice Bernard se produit régulièrement en concert, dans tous les styles, du classique au jazz en passant par le latino-mexicain. Il est aussi créateur de la plus petite trompette du monde. (Guinness des records)

 

Catherine Vay

Violoncelle

Née à La Chaux-de-Fonds, Catherine a obtenu un diplôme d’enseignement du violoncelle au Conservatoire de musique de Neuchâtel auprès de Luc Aeschlimann. Elle a poursuivi ses études à la Haute École de musique de Lausanne avec Patrick Demenga et terminé un diplôme de concert dans la classe de Philippe Mermoud. Elle se produit régulièrement en formation de musique de chambre et orchestre – également sur violoncelle baroque. Par ailleurs, elle enseigne le violoncelle à l’École de musique du Jura Bernois.

Vous avez trouvé une coquille ? S’il vous plaît, sélectionnez-la et appuyez sur Ctrl + Entrée.
FaLang translation system by Faboba